Questions et réponses

Comment sauver une récolte de fraises


Bon après-midi Dites-moi ce que vous devez faire pour sauver la grosse récolte de fraises. J'ai des fraises sauvages variétales. Âge 2-3 ans. Les premières baies sont grosses et assez nombreuses sur les pédoncules. J'ai appris à sauver du charançon. Mais après les premières baies, les tiges des fleurs et les baies ont commencé à brunir et à se flétrir. Je pense que j'ai perdu 50% de la récolte. Quel genre de maladie je ne connais pas. Dites-moi quoi faire pour guérir l'atterrissage. Merci d'avance. Malheureusement, je n'ai pas pris de photo.

Réponses:

Irina ose suggérer que deux semaines avant le séchage des baies, vous avez eu de fortes pluies, avec une baisse de température à 3-6 degrés. Les pluies de juillet provoquent souvent l'apparition de pourriture grise. Une augmentation de l'humidité combinée à une température plus basse provoque la pourriture grise de la même manière que sur les fraises cultivées en serre. Et puisque la maladie a frappé à un stade précoce de la floraison, les baies ne pourrissent pas, mais se fanent. Le développement de la pourriture grise est affecté par la variété et les conditions de croissance. En particulier, il est nécessaire de prêter attention à l'épaississement des plantations et à l'abondance de la couche supérieure d'azote, qui affaiblissent l'immunité des plantes.

Les baies affectées par la maladie doivent être récoltées et détruites. Il est conseillé de couper les feuilles et de vaporiser les lits avec une bouillie bordelaise à 1%. Creusez les allées, en introduisant des engrais minéraux complexes.

Au printemps, avant même que les jeunes feuilles commencent à pousser, les lits doivent être nettoyés des vieilles feuilles, la litière de paille doit être enlevée et les buissons doivent être pulvérisés avec 2-3% de liquide bordelais.

Avant la floraison, vaporisez les buissons avec une solution de permanganate de potassium ou 1% de Bordeaux liquide. Lorsque les ovaires apparaissent, vous pouvez cultiver le sol pour empêcher le développement de la pourriture grise avec une infusion de cendres (2 tasses de cendres par seau d'eau), ou polliniser les cendres à la base des buissons.