Conseils

Cultiver et entretenir le romarin en plein champ dans la région de Moscou


Le romarin est apprécié par de nombreux jardiniers non seulement pour son arôme épicé, mais aussi pour ses propriétés esthétiques. Les buissons de la plante sont souvent cultivés dans des chalets d'été comme décoration. Dans les régions aux hivers glaciaux, y compris la région de Moscou, il est préférable de cultiver le romarin à l'extérieur. La plantation au sol contribue à une croissance accélérée et correcte, à l'absence de maladies.

Romarin, les spécificités de la culture en banlieue

Lors de la plantation de romarin dans la région de Moscou, il convient de prendre en compte les conditions climatiques et les spécificités du sol de la région. En été, la plante peut être immédiatement plantée en pleine terre et en hiver, les arbustes ne prendront racine que dans des pots. Pour planter une plante vivace, un sol à faible acidité convient.

Dates de débarquement

La plante doit être plantée à la fin du printemps pour éviter le gel éventuel ou le début de l'été. La multiplication des arbustes est autorisée à n'importe quelle période, sauf en hiver. Dans les climats tempérés, il est préférable de prendre des pousses pour les semis au printemps avant que l'herbe ne commence à fleurir et de les planter dans le sol en mai - juin. Les vivaces d'automne conviennent à la culture à la maison.

Choisir un site d'atterrissage

Lorsqu'il est cultivé en extérieur pour le romarin, il est préférable de choisir des endroits bien éclairés par le soleil. En pratique, la plante montre une croissance vigoureuse lorsqu'elle est placée sur les pentes sud. Si les arbustes ont été plantés à la maison et qu'une transplantation dans le sol est nécessaire, ils sont sortis à l'air libre après toutes les gelées et transplantés après quelques jours d'acclimatation. Pour une plante vivace, un sol modérément humide avec une teneur élevée en grains de feuillus, du sable et de l'humus est mieux adapté.

Planter des plantes en pleine terre

La plantation de romarin dans le sol est réalisée à l'aide de couches, de graines ou de boutures. Il devrait y avoir environ 50 cm entre les buissons pour que les systèmes racinaires ne s'entrelacent pas. Avant de planter, vous devez humidifier modérément le sol et éliminer les restes de cultures déjà plantées. Les plantes doivent être placées à une profondeur ne dépassant pas 4 cm pour les boutures et les boutures et 0,4 cm pour les graines. Les sites d'atterrissage sont recouverts de terre meuble.

Soin de la culture

Une plante vivace ne nécessite pas de conditions de soins particulières et peut croître pendant de nombreuses années si les règles de base sont respectées. Il suffit d'arroser périodiquement le romarin, de surveiller visuellement les dommages causés aux feuilles et de maintenir le sol en bon état. Pour assurer une croissance active, vous devez prêter attention aux points suivants:

  1. Si le feuillage de la plante jaunit, un arrosage plus fréquent est nécessaire. Lorsque le feuillage tombe, un excès d'humidité est probable.
  2. Comme les autres plantes, le romarin a besoin d'un désherbage constant et d'un ameublissement du sol.
  3. Une fois tous les 6 à 7 ans, la plante doit être coupée au niveau du sol pour former de nouvelles pousses. Il est recommandé de rajeunir les buissons en mars - avril. Après la floraison de nouveaux buissons, vous devez couper les pousses jusqu'à 3 cm pour les renforcer.

Arrosage

Le romarin peut tolérer la sécheresse, mais il nécessite un arrosage abondant et régulier pour une croissance stable. Au printemps et en été, la plante peut être arrosée tous les deux jours et par temps sec - tous les jours. Si les arbustes ne sont pas plantés en pleine terre, mais dans des récipients séparés avec de la terre, il est important de ne pas inonder les plantes, car le romarin est sensible au sol gorgé d'eau.

Top dressing

L'utilisation d'engrais pour nourrir le romarin n'est pas une condition préalable à une bonne croissance, mais l'utilisation de produits spécialisés aide à renforcer le système racinaire et à affecter positivement l'apparence de la plante.

Une fois par mois, vous pouvez utiliser un pansement minéral et organique complexe, qui contient de l'azote et du phosphore.

Les engrais azotés sont utiles pour les plantes vivaces au printemps, les engrais phosphorés en automne. Lorsque la plante est hivernée dans des conteneurs ou une serre, puis transplantée dans un sol ouvert, les engrais ne sont pas nécessaires si des terres fertiles sont utilisées dans le site de plantation. Cultiver en plein champ nécessite une alimentation périodique avec des engrais complexes.

Maladies et ravageurs

Malgré la haute résistance du romarin aux maladies, dans des conditions défavorables, il existe un risque d'endommagement des plantes vivaces. Un ravageur commun est le tétranyque, qui laisse une toile d'araignée discrète sur les feuilles, entraînant un flétrissement. Pour lutter contre les insectes et les conséquences de son apparition, vous devez laver le feuillage avec de l'eau savonneuse.

En cas de dommages graves aux buissons, il vaut la peine d'utiliser des engrais insecticides.

Parmi les maladies, l'oïdium est considéré comme le plus dangereux pour le romarin. La cause de la maladie est un changement brusque des conditions de température. Les signes de dommages à la culture sont la formation de fleurs blanches sur les feuilles et les tiges. Une solution de permanganate de potassium ou un mélange de bicarbonate de soude et de savon aide à éliminer la maladie. Comme mesure supplémentaire, vous pouvez remplacer la couche arable dans laquelle les agents infectieux s'accumulent.

Comment couvrir le romarin pour l'hiver?

Lorsque la température de l'air descend en dessous de 10 degrés, l'hivernage du romarin à l'extérieur peut avoir un effet négatif sur la plante. Même en couvrant les buissons pour l'hiver et en les protégeant du vent et des basses températures, le sol peut geler. Pour éviter que le froid ne détruit le système racinaire, il est préférable de couvrir le romarin dans une pièce séparée pour l'hiver.

Avant le début du gel, la plante doit être soigneusement déterrée et placée dans un pot de fleurs ou un tonneau. Un bon éclairage est une condition importante pour la pièce où le romarin passera l'hiver. L'option idéale est une serre ou un chalet d'été.

Récolte et stockage

Les feuilles, pousses et inflorescences de romarin ont des propriétés utiles. Le feuillage est de la plus grande valeur en termes d'application pratique. Il est nécessaire de collecter les pousses avant la floraison, car pendant cette période, les feuilles contiennent les composants les plus utiles. Après avoir choisi les plus jeunes pousses, vous devez couper les branches des buissons de 15 à 20 cm de long.

La masse verte collectée doit être disposée sur des feuilles de papier et laissée sécher pendant 2 semaines, en retournant périodiquement. Vous pouvez sécher la plante avec des feuilles ou des branches séparées. Pour accélérer le processus, vous pouvez sécher le romarin au four ou au sèche-linge électrique. Vous pouvez stocker la plante dans une pièce sombre et fraîche en suspendant des grappes de 5 à 7 branches. Si vous avez besoin d'utiliser des plantes vivaces en cuisine, vous pouvez laisser les herbes séchées dans des sacs en tissu ou des contenants pour l'assaisonnement.


Voir la vidéo: Le romarin: culture, semis, plantation, taille, entretien et récolte (Mai 2021).