Conseils

Pourquoi les poulets se picorent-ils jusqu'à ce qu'ils saignent et des symptômes de cannibalisme, que faire


Picorer les oiseaux n'est pas rare. Il affecte à la fois les adultes et les jeunes animaux, et même les poulets. Il y a des raisons à ce comportement désagréable des oiseaux. Considérez pourquoi les poulets commencent à se picorer jusqu'à ce qu'ils saignent et que faire dans cette situation. Comment éviter un problème similaire à l'avenir, pour éviter de picorer parmi le bétail domestique de poulet.

Raisons du cannibalisme

Il n'y a pas de raison unique de picorer. Les poussins peuvent se picorer en raison d'un manque de nutriments, d'un logement surpeuplé, d'un mauvais éclairage.

Manque de calcium

Pour que les poulets et les poulets se développent normalement, les nutriments doivent constamment pénétrer dans le corps. Ils se trouvent tous dans la nourriture que l'oiseau mange tous les jours. L'apport minéral est également important. Le picage chez les poulets est dû à un manque à long terme de calcium. Une carence en calcium rend les oiseaux agressifs, ils bondissent les uns sur les autres, cueillent des plumes et picorent jusqu'à ce que du sang apparaisse. Ainsi, ils essaient d'obtenir de la nourriture de ce qui se trouve à proximité. En plus du calcium, le picage entraîne un manque de protéines, de vitamines et de sel.

Encombrement

Le picage est souvent observé parmi les oiseaux qui sont gardés à proximité, lorsqu'il y a plus d'individus par unité de surface du poulailler que la norme le permet. Vivant dans des conditions exiguës, les poulets ne peuvent pas s'approcher de la mangeoire ou de l'abreuvoir pendant l'alimentation et se reposer normalement. Tout cela conduit à la nervosité, les poulets se comportent de manière agressive, se battent, se picorent.

Éclairage incorrect

Un éclairage vif provoque une agressivité qui se traduit par des picages. Garder les oiseaux dans une faible lumière réduira considérablement la probabilité de ce comportement. La couleur de la lumière compte également. Par exemple, le rouge et le bleu calment l'oiseau, normalisent le comportement des poulets.

Les principaux symptômes

Les individus faibles sont attaqués, les plus forts commencent à les picorer. Ils tirent les plumes du cou, du dos, de la queue. Lorsque du sang apparaît, non seulement cela n'arrête pas les poussins, mais au contraire, les fait continuer à mordre. Les autres rejoignent l'individu agressif. Si la victime n'est pas plantée, elle peut être picorée à mort.

Si le poussin qui mord les autres est seul dans le troupeau, la raison est probablement dans son caractère. Il doit être séparé du reste et, si la morsure cesse, le problème est résolu.

Comment faire face au problème

Passez en revue le régime, analysez son équilibre. Est-ce que tous les nutriments, et combien, se trouvent dans les aliments que les oiseaux mangent? Ajoutez des aliments riches en protéines et des légumes verts à l'alimentation. Ajoutez du sel, des préparations vitaminées et, comme source de calcium, de la craie à la purée. Après un certain temps, la morsure devrait cesser. Si les poulets sont à l'étroit, placez certains individus dans une autre pièce. Le bétail doit se déplacer librement, trouver un endroit pour se reposer, ne pas interférer les uns avec les autres pendant l'alimentation.

Opinion d'expert

Zarechny Maxim Valerievich

Agronome avec 12 ans d'expérience. Notre meilleur expert des chalets d'été.

Si la raison du picage est un mauvais éclairage, vous devez mettre une lampe pas puissante ou une lampe rouge dans le poulailler. Cette dernière option est encore meilleure - la lumière rouge cache les taches de sang des individus agressifs.

Les victimes picorantes auront besoin d'un traitement. Ils sont séparés du reste dans une petite cage. Les plaies sont traitées avec du peroxyde d'hydrogène (un bon agent de coagulation du sang) ou une solution rose de permanganate de potassium. Puis saupoudrez de poudre de streptomycine ou d'un autre agent antibactérien. Pendant au moins une semaine et demie, les plaies doivent être surveillées. Si du pus apparaît, traitez d'abord avec de la chlorhexidine, puis avec du lévomékol ou une pommade à la tétracycline.

Actions préventives

Le problème du picage peut être évité en divisant les poussins en 2 groupes, dans l'un desquels il y aura des oiseaux agressifs et plus actifs, dans l'autre - plus calmes. Vous ne pouvez pas ajouter des poulets d'un âge différent aux poulets, dans ce cas, les combats sont inévitables. Il est également préférable de ne pas garder ensemble un grand nombre de coqs. Les mâles se battent toujours entre eux et plus ils vieillissent, plus l'agressivité augmente.

Pour éviter le picage dû au surpeuplement, il est nécessaire de calculer le nombre d'oiseaux pouvant être logés par unité de surface. Ce nombre ne peut pas être dépassé. Pour 1 poulet jusqu'à 3 semaines, 120 sq. cm, jusqu'à 10 semaines - 200 m2 cm, jusqu'à 17 semaines - 330 pieds carrés voir Vous devez également libérer les poulets pour une promenade dans la volière. La marche a un bon effet sur l'état mental des oiseaux, qui deviennent plus calmes et plus équilibrés.

Il est nécessaire de nourrir correctement les poulets. Ce sont souvent les erreurs dans la préparation du régime qui mènent à la morsure. Dans l'aliment, que les poulets devraient recevoir chaque jour, en plus des glucides provenant des céréales, il devrait y avoir des vitamines (légumes verts, farine de viande et d'os) et des éléments minéraux (sel, craie, coquille).

En général, plus le régime alimentaire est varié, moins il est probable que les oiseaux manquent de nutriments.

La méthode cardinale pour empêcher le picage est considérée comme la méthode consistant à couper le bout du bec chez les poulets, qui devient émoussé et le poussin ne peut plus attraper la plume d'un voisin avec. Mais cette procédure est assez difficile à réaliser, nécessite de la précision, elle n'est donc pas utilisée dans le ménage. Mais il est utilisé dans l'élevage industriel de poulets, leur bec est coupé dans l'incubateur ou au premier jour de la vie. La récupération dure longtemps, mais n'empêche pas les poulets de manger normalement.

Tout éleveur de volaille peut avoir l'expérience de picorer les poulets. La raison de ce comportement réside souvent dans les actions du propriétaire. Si l'affaire n'est pas en présence d'individus naturellement pervers, alors il est nécessaire de se demander si tout est correctement organisé pour se nourrir et se garder. N'espérez pas que le problème sera résolu par lui-même. Après avoir identifié la cause, vous devez commencer à éliminer le problème, sinon les poulets peuvent se mettre à mort.


Voir la vidéo: 12 Signes qui Montrent que tu manges Trop de Sucre (Décembre 2021).