Conseils

Comment déterminer le manque de vitamines chez les chèvres, à partir de quelle heure administrer et des doses


Les chèvres sont des animaux sans prétention et tombent rarement malades. La santé des chèvres dépend de nombreux facteurs, dont la nutrition. Les substances qui pénètrent dans le corps des animaux à partir des aliments affectent l'état général, le développement, la productivité et la capacité de produire une progéniture saine. La valeur des vitamines pour les chèvres est énorme. On les trouve dans les aliments courants qui sont donnés à ces animaux, mais ils peuvent également être donnés en supplément.

Besoins en vitamines des chèvres domestiques

En été, l'alimentation des chèvres est plus complète qu'en hiver, car elles se nourrissent d'herbe fraîche, de branches d'arbres, de légumes, de fruits, de racines. Pendant la saison froide, ils reçoivent principalement du foin, qui ne contient pas autant de vitamines, comme d'ailleurs dans d'autres produits qui sont donnés aux animaux de compagnie à cette époque. Pendant la période de stabulation, les chèvres ne bougent pas beaucoup, ne reçoivent pas suffisamment de rayonnement solaire, à cause de cela, leur santé se détériore et l'immunité diminue.

Les chèvres de tout âge, jeunes et adultes, ont besoin de vitamines, mais les femelles gestantes et allaitantes en ont particulièrement besoin. Des substances sont consacrées au développement du fœtus, à la production de lait, ainsi qu'au maintien des fonctions vitales de la mère.

Certaines vitamines sont synthétisées dans le corps des animaux eux-mêmes, tandis que d'autres doivent être constamment alimentées. Les mêmes substances sont importantes pour les chèvres et pour les humains. Ce sont les vitamines B, l'acide ascorbique, les tocophérols, le calciférol, le rétinol et autres. Ils sont nécessaires au déroulement normal de tous les processus physiologiques, de la croissance et du développement de l'animal.

Sources de vitamines

La majeure partie des vitamines pénètre dans le corps de la chèvre à partir de l'alimentation, c'est pourquoi il est important de choisir un régime complet pour eux. Ils doivent recevoir de l'herbe verte ou du bon foin, des branches fraîches ou séchées, des aliments succulents, des légumes-racines, des légumineuses, des céréales entières et germées, de l'huile de poisson. Mais si les animaux commencent à manquer de vitamines, ils doivent être ajoutés au régime alimentaire en plus: sous forme d'additifs alimentaires ou d'injections.

Il est très pratique d'utiliser des complexes de vitamines ou de vitamines-minéraux spécialement conçus pour l'alimentation des petits ruminants. La poudre est ajoutée en certaines quantités à la purée et donnée aux animaux. Dans la plupart des cas, cela suffit pour s'assurer qu'ils ne sont pas déficients en ces substances vitales.

Opinion d'expert

Zarechny Maxim Valerievich

Agronome avec 12 ans d'expérience. Notre meilleur expert des chalets d'été.

Attention! Les vitamines en injections ne sont utilisées que si le besoin en est très fort et une administration d'urgence est nécessaire.

Comment déterminer le manque de nutriments

Il est possible de déterminer qu'un animal a besoin d'une sorte de vitamine par des signes extérieurs. Le manque de vitamines appartenant au groupe B se manifeste par une perte d'appétit et une perte de poids dues à des troubles métaboliques, une excitabilité accrue, des spasmes et une ataxie.

La vitamine D est nécessaire pour renforcer les os, son manque conduit à la fragilité et à la fragilité du tissu osseux, les animaux peuvent souvent être blessés. Le tocophérol est important pour le système reproducteur, en l'absence de celui-ci, les chèvres peuvent ne pas entrer dans la chasse, éprouver des difficultés de fertilisation, de mise bas et de sécrétion de lait.

Le manque de vitamine A chez les chèvres se manifeste par une détérioration de l'état du pelage, une peau sèche, une dermatite, un larmoiement, une photophobie, parfois des crampes, des spasmes musculaires. Chez les femmes enceintes, les avortements, la naissance d'enfants morts, la rétention du placenta, chez les hommes - la formation de calculs dans les organes du système urinaire, le développement de maladies des gonades et une spermagenèse altérée peuvent survenir. Le manque de vitamine PP se traduit par une diminution de l'appétit, une indigestion, une diarrhée, une mauvaise haleine due à un gonflement des muqueuses, la formation d'ulcères cutanés, une anémie.

Attention! Vous pouvez comprendre que les chèvres manquent de vitamines par leur comportement - elles commencent à ronger les clôtures en bois, le charbon et les braises.

Comment donner correctement

Pour assurer un apport constant de vitamines au corps des chèvres, on peut leur donner de la craie, du sel, de la farine d'os, de l'huile de poisson. Ils commencent à être administrés aux enfants après le sevrage de la mère, aux femelles - un mois avant l'accouplement, à partir de la 2ème moitié de la grossesse et après l'agnelage. La quantité de mélange dépend du poids de l'animal et de son âge.

Les suppléments de vitamines ont une composition complètement équilibrée; Eleovit, Kalfostonik, Tetravit et d'autres peuvent être utilisés dans le ménage. D'eux, les animaux reçoivent toutes les vitamines et tous les minéraux dont ils ont besoin dans la quantité requise. Les doses et la durée d'utilisation sont indiquées dans le mode d'emploi.

Quelle est la menace d'un manque de vitamines

Si la carence en vitamines persiste pendant une longue période, une hypovitaminose commence à se développer. Cette condition a un effet négatif sur le corps des animaux, il y a une perturbation dans le travail de nombreux organes et systèmes. Les enfants et les jeunes accusent un retard de croissance, le gain de poids diminue, les animaux se développent mal, perdent l'appétit, le pelage devient terne.

L'hypovitaminose chez les femmes et les hommes adultes entraîne des troubles de la reproduction, des problèmes de grossesse, de mise bas et de mise bas. Tout cela conduit au fait que le coût de l'élevage des chèvres augmente, et cela ne peut être apprécié par aucun éleveur. La distribution en temps opportun de complexes vitaminiques aidera à prévenir de nombreux problèmes.

Les mélanges de vitamines sont stockés pendant une longue période dans un endroit sombre et sec; vous pouvez les acheter dans les magasins agricoles. Ils sont emballés dans des emballages de différentes tailles pour une utilisation dans les ménages et les fermes.

Les vitamines pour chèvres sont produites par l'industrie pour nourrir les animaux tout au long de l'année, mais surtout pendant la période automne-hiver, où elles ont le plus grand besoin de substances vitaminiques. Les mélanges sont pratiques en ce sens que vous n'avez pas besoin de sélectionner spécialement un régime alimentaire en tenant compte des besoins des chèvres pour une substance particulière, calculez la quantité à donner. Il suffit d'ajouter simplement un mélange de vitamines à l'aliment pour fournir aux animaux tout ce dont ils ont besoin.


Voir la vidéo: Jai comblé mes CARENCES: VIT B12, Fer,.. grâce à lalimentation vivante et végétale (Mai 2021).