Conseils

Raisons pour lesquelles un pommier peut perdre des fruits avant qu'ils ne mûrissent et que faire


Pendant la période de fructification des pommiers, des cas sont probables lorsque la culture s'effrite avant de mûrir. Ayant compris en temps opportun pourquoi le pommier peut perdre ses fruits avant qu'ils ne mûrissent, il sera possible de prendre des mesures pour préserver la récolte. Les fruits tombant au sol d'une grande hauteur sont souvent endommagés par les chocs, la pourriture et ne peuvent pas être stockés longtemps en raison des défauts qui en résultent.

Raisons de la chute des pommes

Face au problème de la chute précoce des fruits, il est nécessaire de comprendre les raisons pour lesquelles l'arbre laisse tomber les pommes. Après avoir découvert pourquoi la récolte ne reste pas sur les branches jusqu'au moment de la récolte, vous devrez repenser l'entretien des arbres afin de sauver la récolte.

Augmentation du rendement

Avec une quantité excessive de fruits sur les branches, le pommier ne peut pas y résister et commence à se vider de lui-même. La chute se produit à la suite d'un processus de sélection naturelle, et les fruits restant sur l'arbre absorbent tous les composants nutritionnels et acquièrent un profil aromatique élevé.

Humidité insuffisante

Si une quantité suffisante d'humidité ne pénètre pas dans les racines, le processus d'autoconservation est activé en raison de la décharge prématurée des fruits. Même dans les zones non arides, il est nécessaire de vérifier régulièrement l'indicateur d'humidité du sol et, si nécessaire, de l'arroser.

Manque de nutriments dans le sol

Le sol non saturé de nutriments conduit au fait que les branches des arbres s'affaiblissent et ne contiennent pas de fruits lourds. Le besoin de nutriments dans les arbres fruitiers existe à tous les stades de croissance.

Une humidité excessive

Des arrosages fréquents et abondants, ainsi qu'un excès d'eau souterraine provoquent la pourriture des racines et la formation de moisissures.

En raison de l'écoulement excessif de liquide vers les racines, le processus de nouaison ralentit et une partie de la récolte s'effrite en raison d'une diminution de l'immunité de la plante.

Les insectes nuisibles

La défaite des racines ou de la partie superficielle du pommier par des insectes nuisibles entraîne l'excrétion et la détérioration de la récolte. Les insectes rongent les branches, endommagent le tronc et empêchent la formation de nouvelles pousses.

Augmentation de l'acidité du sol

Lors de la plantation d'un pommier, il est nécessaire de prendre en compte les propriétés physico-chimiques du sol. Les arbres fruitiers sont capables de tolérer une légère acidité du sol, mais sur un sol à indice d'acidité élevé, la plante ne se développe pas complètement. De plus, les sols calcaires lessivés ne conviennent pas à cette culture.

Pollinisation incorrecte

Pour le développement et la fructification de certaines variétés de pommiers, la pollinisation des inflorescences est nécessaire. À cette fin, à proximité, il est nécessaire de cultiver des herbes avec un arôme prononcé ou d'autres variétés d'arbres qui attirent les insectes pollinisateurs.

Feuillage tombant

La perte prématurée des feuilles perturbe le processus d'alimentation, affaiblit les arbres, ralentit le développement et affecte négativement la fructification. Sur les pommiers dont la couronne est insuffisamment épaissie, les fruits tombent en raison d'une faible immunité et d'une mauvaise formation de branches.

Excrétion de l'ovaire du fruit

Au début de l'été, l'excrétion partielle de l'ovaire est un processus naturel, car les arbres distribuent leur force et éliminent les fruits en excès. Si les ovaires commencent à perdre à une période différente ou en grand nombre, la cause probable peut être une taille incorrecte de la couronne, une exposition au gel ou des dommages dus à une exposition directe aux rayons ultraviolets.

Chute de fleurs de pommier

Un petit nombre d'inflorescences sur un pommier affecte directement la future récolte. La chute des fleurs due à des conditions météorologiques défavorables ou à un emplacement inapproprié entraîne une perte précoce des fruits avant qu'ils ne mûrissent.

Gelées de retour tardif

Les gelées de retour et les changements climatiques brusques affectent négativement le développement des arbres fruitiers. Les fruits congelés et les branches de pommiers perdent leur immunité, ce qui entraîne une baisse de la récolte.

Maturité technique des fruits

La maturité technique des pommes suggère qu'elles ont acquis la masse nécessaire et semblent à l'extérieur prêtes pour la cueillette, mais à l'intérieur, elles ne sont pas complètement mûres. Sur certaines variétés d'arbres, les fruits techniquement mûrs tombent en raison de leur poids élevé.

Mesures de conservation des fruits

Lorsqu'une question se pose sur ce qu'il faut faire pour préserver la qualité et la quantité de la récolte, vous devrez prendre un ensemble de mesures de protection. Il est nécessaire de prendre en compte la cause de l'excrétion des fruits, l'état actuel des plantations et les conditions environnantes.

Arrosage en temps opportun

Pour une croissance active et un bon développement des arbres, il suffit de prévoir trois temps d'arrosage. Le sol doit être humidifié à une profondeur de plus de 80 cm. L'irrigation primaire est effectuée à la fin du printemps avant le début de la floraison, la suivante - à la fin juin lorsque les ovaires se forment, et la dernière - avant le début du premier gel. En cas de temps sec, un arrosage supplémentaire est nécessaire pendant la période de maturation intensive des fruits, ainsi que pendant un automne prolongé, afin que les pommiers ne soient pas déshydratés pendant l'hiver.

Fertilisation et alimentation

La fertilisation et la fertilisation sont une condition préalable à la fructification des pommiers. Pour éviter la perte prématurée des fruits, les règles suivantes doivent être prises en compte:

  1. La première alimentation est effectuée au printemps. Pendant cette période, des engrais azotés sont appliqués sous les racines des plantes, ce qui active le processus de végétation.
  2. Pendant la floraison, des agents aromatisants sont ajoutés sous forme diluée. Par temps pluvieux, utilisez à sec.
  3. Après la floraison, un traitement avec du nitrophos ou des engrais organiques est nécessaire. Sous chaque plant, environ 3 seaux de top dressing sont appliqués.

Antiparasitaire

Les insectes nuisibles entraînent non seulement une excrétion prématurée des fruits, mais infectent également le tronc, les racines et le feuillage des semis. Pour détruire et effrayer divers types d'insectes, des méthodes de contrôle individuelles sont nécessaires.

Papillon de la pomme

Le ravageur le plus commun des pommiers est le papillon de nuit. Extérieurement semblables aux papillons, les ravageurs rongent la pulpe du fruit et s'installent à l'intérieur. En raison de l'influence du papillon de nuit, les pommes tombent et commencent à pourrir, car les insectes restent à l'intérieur et continuent de détruire la pulpe. Pour éliminer le papillon de nuit, il est nécessaire de pulvériser sur les plantes des composés organophosphorés, des phéromones, des néonicotinoïdes et d'autres préparations de la catégorie insecticide.

Puceron

Lorsqu'un pommier est touché, différents types de pucerons sucent le jus du feuillage, rongent les jeunes pousses et laissent des sécrétions qui attirent les mouches, les fourmis et autres insectes. Après une exposition aux pucerons, le feuillage jaunit et tombe, l'arbre devient plus vulnérable aux infections et le rendement est considérablement réduit.

Il est nécessaire de lutter contre la propagation des pucerons au début du printemps, lorsque les feuilles commencent tout juste à fleurir.

Les insecticides et les produits chimiques conviennent pour éliminer les ravageurs. Lors de la pulvérisation de plantes à des fins de protection, il est important de prendre en compte le fait que les répulsifs agissent longtemps et constituent un danger pour les pollinisateurs des inflorescences.

Acariens

Les tétranyques se nourrissent de la sève des plantes, ce qui fait que les pommiers perdent une partie importante de leur feuillage et ralentissent leur développement. La défaite des arbres par les tiques entraîne la perte de fruits, une diminution du rendement, une détérioration de l'immunité de la plante et de sa sensibilité aux infections et aux virus.

Pour éviter la propagation de la tique, il est nécessaire d'inspecter régulièrement les plantes et de prendre des mesures préventives. Les produits chimiques sont utilisés pour éliminer les ravageurs. Il est recommandé de ne pas faire plus de deux pulvérisations par saison.

Papillon de la pomme

En cas de dommages aux arbres fruitiers par la teigne du pommier, le processus de développement naturel s'arrête et les ovaires tombent activement. Un contrôle intempestif des insectes entraîne de graves dommages à la partie terrestre des plantes, une diminution du rendement et du feuillage. En conséquence, les plantations deviennent vulnérables et peuvent mourir avec de nouvelles gelées ou le développement de maladies.

Le traitement avec des solutions dissuasives doit être effectué début mai, lorsque le papillon de nuit est le plus sensible aux produits chimiques. Pour empêcher les insectes de se déplacer vers des arbres sains, il est nécessaire d'effectuer un traitement complexe.

Rouleau de feuilles

Malgré leur taille compacte, les rouleaux de feuilles peuvent endommager les bourgeons, le feuillage et les fruits des arbres. Avec une invasion à grande échelle, les ravageurs peuvent endommager une partie importante de la culture. Pour que la lutte contre les insectes soit la plus efficace, vous devez commencer à éliminer les conséquences à un stade précoce. Pour vous protéger, vous devez traiter non seulement les pommiers, mais également les plantes qui poussent dans le quartier. Les larves des rouleaux de feuilles peuvent se déplacer vers les arbustes à proximité et continuer à propager l'infection.

La tordeuse est repoussée par des préparations insecticides et chimiques, notamment Kinmiks, Inta-Vir, Avant et autres.

Scarabée de la fleur du pommier

Les attaques massives du coléoptère des fleurs peuvent détruire complètement les bourgeons et priver le jardinier de la récolte. Les coléoptères des fleurs vivent sous l'écorce et dans les feuilles mortes, s'activant au moment de l'ouverture des bourgeons. Afin de détecter les ravageurs en temps opportun, il est nécessaire d'inspecter visuellement les pommiers au début du premier réchauffement.

La principale mesure de lutte contre le coléoptère des fleurs est de nettoyer le tronc et les nœuds de l'écorce obsolète. Après cela, un traitement avec des médicaments dissuasifs est nécessaire, y compris "Karbofos", "Fufanon" ou "Inta-Ts-M". Pendant la saison de croissance, une double pulvérisation est effectuée.

Désacidification du sol

Si le plant est cultivé dans une zone à indice d'acidité élevé et qu'il n'y a aucune possibilité de le replanter, il est nécessaire de désacidifier la terre. Pour effectuer cette procédure, de la farine de chaux, de craie ou de dolomite doit être ajoutée au sol. Les substances sont capables de saturer le sol en nutriments et de réduire le niveau d'acidité.

Vous pouvez également acheter un désoxydant dans les magasins spécialisés. Pour vérifier l'acidité de la terre, utilisez des bandes de tournesol avec des indicateurs.

Conservation des fruits immatures

Lorsque les fruits non mûrs tombent des pommiers, vous pouvez les conserver pour une maturation artificielle ultérieure. Pour que la récolte ne se détériore pas, elle doit être disposée dans des caisses en bois et laissée dans une pièce sombre à une température de 10 à 15 degrés. Il est recommandé d'inspecter périodiquement les fruits afin de les tamiser des pommes saines en cas de pourriture de certains spécimens.

Le bon choix de variétés de pommes

En fonction du type de sol sur le site, des conditions météorologiques et d'autres facteurs, il est nécessaire de sélectionner la variété d'arbre fruitier appropriée... Pour obtenir le rendement maximal et éviter une abscission prématurée, vous devez étudier les caractéristiques des différents types de pommiers. Choisir la bonne variété et assurer les bons soins est la clé d'une récolte stable.

Taille en temps opportun

Les fruits ont besoin d'un accès constant à l'oxygène et à la lumière naturelle. Une couronne trop épaissie crée des obstacles pour le soleil et l'aération de la partie terrestre de la plante. Il est recommandé de tailler les plantations au début du printemps, afin que le pommier ait le temps de s'adapter pendant la période chaude.

Blanchiment des malles

Pour que le pommier prenne racine sur le site et se développe activement, il est nécessaire de fournir des soins complets. L'une des conditions de soins est le blanchiment des malles. En règle générale, la procédure doit être effectuée deux fois par an.

Le blanchiment printanier est effectué pour protéger le tronc de l'exposition aux rayons ultraviolets. Le tronc est l'endroit le plus vulnérable, vous devez donc le protéger des coups de soleil et autres dommages. La procédure d'automne est nécessaire pour détruire les parasites qui vivent à l'intérieur de l'écorce. Pour que les insectes ne restent pas sous l'écorce pendant l'hiver, des substances sont ajoutées à la solution de blanchiment qui détruisent les larves de ravageurs.


Voir la vidéo: Commence à Manger Une Pomme Par Jour et Découvre ce qui se Passera Dans Ton Corps (Juin 2021).